L’Australie appelle forcément tous les passionnés de voyage du monde. Cette immense pays-continent fascine avec ses espèces endémiques et ses paysages uniques. Tout est si beau que les gens en oublient presque d’avoir les pieds sur terre. Pourtant, il faut bien se trouver à loger durant le séjour. Plusieurs options existent.

Dormir sous un toit, oui, mais aussi jouir d’une certaine mobilité

Cette exigence se réalise grâce à l’option caravaning. Il est vrai que la magnifique immensité que constitue l’outback appelle plus à dormir à la belle étoile. L’entrée dans les aires de camping ne revient pas chère. Mais l’expérience en vaut largement la peine. Les sites de camping officiels offrent tout le confort voulu. Le touriste fatigué y trouve des douches chaudes et même un service de laverie. Le caravaning se rapporte surtout au fait de dormir dans des bungalows équipés avec kitchenette et télévision. Les plus téméraires préfèreront surtout planter leur sac de couchage dans un endroit coup de cœur. Il est quand même plus sécuritaire de se faire accompagner d’un guide. Cela évitera des désagréments comme celui d’empiéter par accident sur le territoire d’un animal. Des chaînes spécialisées font profiter de remises très intéressantes à leurs clients. L’option camping constitue la manière de parcourir le célèbre bush australien.

Se plonger dans le quotidien d’une famille ou d’une âme charitable

Pour ce faire, il suffit de faire du couchsurfing. Ce terme amusant à dire signifie « surfer sur le canapé ». Le concept veut que le globe-trotter se fasse inviter chez des gens de bonne volonté, dans le but de squatter leur divan. La démarche est quand même plus officialisée que cela, pour garantir la sécurité des deux parties. Les intéressés s’inscrivent sur le site de Couchsurfing. Ceux qui sont disposés à recevoir postent leurs disponibilités et leurs localisations. Ceux qui cherchent à se loger choisissent puis entrent en contact avec les habitants. Le reste est une question d’affinités. Il peut être réconfortant après un fatigant circuit en australie marco vasco de se retrouver chez de sympathiques locaux. L’autre option consiste à loger dans une ferme. En échange de quelques heures de travail journalier, les visiteurs ont droit au gîte et au couvert.

Les solutions d’hébergements plus conventionnels agrémentées de la touche australienne

Les plus anodins restent les hôtels. Il en existe en plusieurs catégories. Certains motels présentent un prix plus attractif, pour des prestations moindres. Il n’y a rien de mal pour se reposer lors d’un circuit en australie de s’y offrir quelques nuitées. Les auberges de jeunesse sont aussi peu chères qu’ailleurs. Seulement, elles n’existent pas encore dans les zones rurales. Certains hébergements s’inspirent largement de la culture britannique. Ainsi en est-il des pubs. Au départ, il s’agit de bars. Avec le temps et l’affluence touristique, certains se sont dotés de chambres. Étant donné que l’infrastructure n’a pas été conçue pour ça, les pièces sont souvent exiguës. Cependant, les voyageurs y retrouvent une atmosphère typique assez chaleureuse. L’autre copie britannique : le bed and breakfast. Ces établissements se veulent plus coquets que les auberges de jeunesse. Le confort y est aussi plus présent. Les prix varient toutefois beaucoup.

 

 

Laissez un commentaire